Luc Montagnier

Pr Luc Montagnier

Biologiste virologue, colauréat avec Françoise Barré-Sinoussi du prix Nobel de physiologie ou médecine (2008)

L’éminent professeur Luc Montagnier s’est éteint le 8 février 2022.

À l’âge de 89 ans (18 août 1932 – 8 février 2022), le professeur Luc Montagnier s’est éteint à l’hôpital américain de Neuilly-sur-Seine. Le docteur Gérard Guillaume, un de ses plus fidèles collaborateurs, confie qu’il est parti en paix, entouré de ses enfants.

Source: France Soir

Biographie

Luc Montagnier est le premier chef du nouveau département « Sida et rétrovirus » de l’Institut Pasteur, à Paris, qu’il dirige de 1991 à 1997. Par ailleurs, Luc Montagnier et ses collaborateurs démontrent que des mycoplasmes augmentent considérablement l’effet cytopathogène du virus.

Luc Montagnier est Professeur Emérite à l’Institut Pasteur, où il a dirigé, de 1972 à 2000, l’unité d’Oncologie virale, directeur de recherches honoraire au CNRS et membre des Académies des sciences et de médecine.

Il est président de la Fondation Mondiale Recherche et Prévention Sida, créé en 1993 avec Federico Mayor, ancien directeur général de l’UNESCO.
Luc Montagnier a participé à la création de plusieurs compagnies de biotechnologies aux Etats-Unis et en France.

Luc Montagnier a reçu de nombreux prix, dont la médaille d’argent du CNRS, les prix Rosen (1971), Gallien (1985), Korber (1986), Jeantet (1986), le prix Lasker en médicine (1986), le Gairdner Prize (1987), Santé Prize (1987), Japan Prize (1988), le prix Roi Faisal (1993), Amsterdam Foundation Prize (1994), Warren Alpert Prize (1998), prix Prince of Asturias (2000), l’introduction au National Invention Hall of Fame (2004). Il est Commandeur de l’Ordre national du mérite (1986) et Grand Officier de la Légion d’honneur (2009).

En 2008, ses travaux sur la découverte du virus du sida en 1983, ont été récompensés par le prix Nobel de physiologie ou médecine, qu’il partage avec le Pr. Françoise Barré-Sinoussi. Vingt-cinq ans après l’isolement du virus du sida, ce prix est venu reconnaître le travail des scientifiques, et à travers eux, celui de leurs collaborateurs cliniciens et chercheurs. Cette distinction vient encourager les jeunes à répondre aux nombreuses questions non résolues, comme le vaccin, le contrôle du virus et les nouveaux outils de prévention. Luc Montagnier est professeur émérite à l’Institut Pasteur, où il a dirigé, de 1972 à 2000, l’unité d’Oncologie virale, directeur de recherches honoraire au CNRS et membre des Académies des sciences et de médecine.

Luc Montagnier est l’auteur ou le co-auteur de 350 publications scientifiques et de plus de 750 brevets.

Partages lié(s) à ce profil

Contact / soumettre du contenu